Hier matin , debout 6h. Objectif Trinidad, 6h de bus! Bonne surprise il est en bon état. La clim est là, ça augure un bon voyage. 2 pauses de 10 minutes nous permettent de nous dégourdir les jambes et finalement le trajet passe vite au gré de quelques siestes.
Arrivées à Trinidad nous nous faisons littéralement sauter dessus par les taxis qui nous veulent. Nous leur montrons nos chaussures en expliquant que ce sont nos taxis, ils rient, jamais trop lourds les cubains.
Trinidad est une petite ville charmante, le vrai cliché cubain avec la musique, les maisons aux multiples couleurs mais aussi beaucoup de touristes dont des Français, plus qu’ailleurs.
Visite de la ville puis Oliv toque à une porte et une dame charmante nous fait visiter sa casa, c’est propre, joli, peu cher, parfait pour nous.
Nous déposons les sacs puis repartons pour visiter la vieille ville, par hasard nous recroisons les amis Hollandais de Vinales, un pina colada plus tard il est temps de dîner puis au plume...à 20h.
Ce matin debout 7h30 pour un bon petit dej à la casa. Un taxi nous mène à Playa Ancun, à 15 kms, cette fois, après l’océan Atlantique c’est la mer des Caraïbes qui nous accueille. Malgré son nom qui fait rêver, l’eau s’avère plus froide que de l’autre côté de l’île. Une matinée de farniente avant de continuer notre visite pédestre cet apm.
Quelques infos sur le pays: Sur les toits vous voyez des tonneaux ou des citernes, il s’agit de réserves d’eau prévues pour faire face aux éventuelles coupures d’eau du réseau local.
Nous ne buvons pas l’eau du robinet mais les glaçons ne sont pas trop nocifs, quoique Doro soit en mode pastopniveaubide.
Le smic national est à: 22 Cucs!!!!! Ça paraît incroyable dans les villes touristiques que nous visitons et où la vie est assez chère (c’est pas France quand même) et ça prouve que dans les campagnes la misère est omniprésente.
La cuisine est sympa mais peu variée, c’est de toute façon la ritournelle de nos voyages, la bouffe c’est la France!!
Nous mangeons beaucoup de poissons, accompagnés de riz blanc ou noir avec des fèves. Il y a aussi souvent du poulet, du porc et parfois de l’agneau. Les langoustes sont chères pour nous 25 cucs soit le prix d’une nuit ss petit dej. Bien sûr c’est tellement plus accessible qu’en France mais notre budget ne ne permettra qu’une langouste en début et une en fin de séjour, on ne va pas se plaindre!!
Leur bières sont bonnes et légères, leurs cocktails toujours différents d’un endroit à l’autre, environ 2 Cucs (1,60€) le cocktail.
Les fruits sont différents de chez nous hormis les ananas et les bananes qui ont vraiment de la saveur et du goût.
Il y a énormément de voitures américaines, vestiges de l’époque oû Cuba était l’île de la débauche pour la jet set et la mafia américaine, miami est à 1h d’avion, Cuba fournissait l’alcool aux ricains pendant la prohibition et ensuite les américains ont ouverts et tenus des casinos à Cuba. Quand Fidel a pris le pouvoir pour sortir de l’indépendance Espagnole, il a fermé les frontières et les voitures sont restées.
Il y a aussi beaucoup de véhicules de pays du bloc communiste: les auto de marque LADA, les motos de l’ex Allemagne de l’Est : MZ, JAWA. La Russie qui a tellement subventionné Cuba, qui acheté les produits Cubains à prix d’or, façon indirecte de soutenir Fidel Castro et de faire la nique aux Américains qui étaient revanchards de s’être fait mettre dehors. Cette Russie a vendu pour rien ces véhicules économiques aux Cubains.
Fidel, a la fin de son règne, a tenu a acheté 20 000 scooters chinois électriques aux Cubains pour aider au développement de l’île. Nous en croisons beaucoup.
Bonne lecture